L’usine Union Carbide, pendant toute son activité, a régulièrement déversé ses déchets toxiques sous terre et les moussons ont participé au drainage des polluants vers les nappes phréatiques pendant 25 ans.

L’eau que consomment 25 000 personnes quotidiennement est hautement toxique, à un niveau parfois six millions de fois supérieur à la normale. Une étude a révélé la présence de ces métaux lourds dans le lait maternel.